Congés supplémentaires dans notre collectivité

Congés supplémentaires : prolongation de la période 3

La troisième période pour la gestion des congés est étendue jusqu’au dernier jour des vacances de Noël, soit le dimanche 6 janvier 2019.

La 3e période permettant de générer des jours de congés supplémentaires est prolongée jusqu’au dimanche 6 janvier 2019. Les jours de congés de l’année 2018 posés sur la période du 1er au 6 janvier 2019 sont donc pris en compte pour le calcul des jours supplémentaires de l’année 2018, au titre de la période 3. Les jours de congés de l’année 2019 posés sur cette même période sont pris en compte pour le calcul des jours supplémentaires de l’année 2019, au titre de la période 1.

A noter : le logiciel e-congés ne prend pas en compte les jours de congés 2018 posés sur la période du 1er au 6 janvier 2019. Si vous posez vos congés à l’aide du logiciel e-congés et que vous avez posé des congés de 2018 entre le 1er et le 6 janvier 2019), vérifiez votre calcul de congés supplémentaires avec le correspondant temps de travail de votre service. Les congés supplémentaires non comptabilisés dans e-congés doivent être posés en dehors du logiciel, directement auprès de la personne qui valide habituellement vos congés.

La date limite pour poser les congés au titre de l’année 2018 est décalée au dimanche 6 janvier 2019, à l’exception des 6 jours de congés annuels exceptionnels et 2 jours de congés supplémentaires qui peuvent être reportés jusqu’au 30 avril 2019.

Compte épargne temps : les jours de congés de l’année 2018 posés sur la période du 1er au 6 janvier 2019 peuvent être pris en compte pour le calcul du nombre de jours de congés permettant d’alimenter le compte épargne temps.

Report de congés : en cas de report pour cause de maladie, la date butoir est reportée au dimanche 6 janvier 2019.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article