Congrès de l’union locale de Rennes 2018

Au congrès de l’UL de Rennes, plus de 40 syndicats représentés et 51 délégué votants.

 

  • 183368 emplois sur rennes métropole en 2014 dont 166607 emplois salariés.
  • 6396 syndiqués en activité rattachés à l’union locale de rennes en 2016.
  • Rennes fait partie des 19 plus grandes métropoles.

Les grands travaux:

  • Comment définir un périmètre d’activité, afin que tous les salariés puissent, dans la proximité, rencontrer la cgt?
  • Le renforcement de la cgt, un enjeu de représentativité, de rapport de force.
  • Les moyens syndicaux.



Axes Revendicatifs

Il nous faut gagner une meilleure convergence de nos intérêt sur le bassin d’activité de rennes en travaillant sur:

  • Le logement conjointement avec indecosa, et notamment sur la problématique de la hausse du prix de l’immobilier et des loyers dans le centre ville et la 1er couronne rennaise.
  • Les service publics: poursuivre l’état des lieux des services et des besoins.
  • Le développement industriel.
  • Le transport: les conséquences de l’ouverture de la ligne LGV, réseau des bus à rennes, prise en charge du transport pour les populations les plus fragiles.
  • La santé et l’action sociale, l’aide à domicile.
  • L’école, l’accueil des jeunes enfants, la formation des jeunes, des précaires
  • Le développement industriel
  • L’ouverture des commerces les jours fériés et le dimanche

Pour mettre en œuvre ces objectifs il faut:

Construire des projets alternatifs locaux avec l’ensemble ses organisations de la cgt et notamment les professions gagner une nouvelle démocratie en territoire.

A la suite des différentes interventions de la journée Valérie kerauffret fut reconduit dans son mandat de secrétaire local pour la CGT.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article